Markal (ϐ2)

Markal  (ϐ2)

Les produits Markal (ϐ2)

  • Graines de chia blanc 250 g

    Markal (ϐ2)
    colis de 6
    2.92 à l'unité

  • Agar-agar poudre 20 g

    Markal (ϐ2)
    colis de 12
    6.12 à l'unité

    Description : L’Agar Agar (additif E406) est issu de l’algue rouge Gracilaria verrucosa ou des algues rouges du genre Gelidium. Son origine est malaise : il fut découvert au XVIIème siècle par un japonais. Il est obtenu par une transformation des polysaccharides naturels via une extraction à l’eau à partir des algues. suivie d’une cryogénisation qui préserve toute sa richesse.
    Il est utilisé dans de nombreuses préparations. servant tout à la fois de
    gélifiant. d’épaississant. etc... C’est dans sa nature végétale. que réside
    l’intérêt de l’Agar Agar. En effet la gélatine que l'on trouve dans le commerce est obtenue à partir du collagène des tissus animaux (os. peau. ...). soumis à l'action prolongée de l'eau bouillante. Or l'Agar agar est un produit naturel. très pur. sans aucun adjuvant. donc sain pour la santé.
    De plus. il est doté d’un pouvoir fonctionnel nettement supérieur à celui des produits d’origine animale ou synthétique. Enfin son absence de goût permet de ne pas masquer l’authenticité des saveurs des préparations dans lequel on l’utilise.
    Ingrédient(s) : Agar Agar
    Utilisation attendue du produit / Conseils d’utilisation :
    Alimentation Humaine / Agroalimentaire :
    L’Agar Agar apporte texture et consistance aux aliments sucrés ou salés ainsi qu’aux boissons.
    Il permet de confectionner des crèmes. sauces. confitures. nappages de tartes. glaces. pâtisseries. puddings. confiseries. fromages fondus. jus. sirops. mousses. aspics. charlottes et toutes sortes de desserts...
    Il peut servir aussi dans les terrines ou pâtés. en remplaçant la gélatine animale.

  • Farine de ble (intégrale) 1 Kg

    Markal (ϐ2)
    colis de 5
    1.88 à l'unité

  • Farine de souchet 250 g

    Markal (ϐ2)
    colis de 6
    3.37 à l'unité

  • Farine de ble (intégrale) 1 kg

    Markal (ϐ2)
    colis de 25
    1.69 à l'unité

    Historique :
    Il semble que la préparation de farine grossière contenant le germe et le son aurait débuté il y a 75 000 ans. Les grains comestibles étaient grillés puis broyés entre deux pierres. Puis, entre cette époque et le début de l'agriculture (soit il y a 10 000 ans), l'homme a préparé pour une première fois une pâte à partir de farine de céréale et l'a fait cuire sur une pierre chauffée pour donner la première forme de pain.
    Description :
    La farine T150 est obtenue par la mouture des grains de blé tendre que l'on a broyés et nettoyés. Cette farine contient tous les éléments du blé (enveloppes, amande) excepté le germe, elle est qualifiée de farine complète. Sa couleur est grisâtre à brunâtre.
    Les farines sont réglementées par rapport à leur taux de cendre, c’est à dire la quantité de résidus minéraux présents dans la farine après combustion. Plus ce taux augmente, plus la farine est complète et contient une part importante des enveloppes.
    Le taux de cendres de la farine Type 150 est supérieur à 1,4%.
    Ingrédient(s) : Farine et issues de blé tendre biologique
    Process de fabrication : 1.Nettoyage / 2.Triage / 3.Broyage sur cylindres / 4.Calibrage / 5.Emballage Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr
    Utilisation attendue du produit / Conseils d’utilisation :
    La farine intégrale T150 s’utilise pour la fabrication de pains intégraux, de pains au son, de pâtes à tartes ainsi que dans la préparation de sauces et pâtisseries.
    Elle peut être utilisée seule ou en complément de farines plus traditionnelles.
    Elle donne une pâte plus foncée, qui lève moins vite par rapport à un autre type de farine, et les pains formés seront plus denses.
    C’est la farine la plus riche en minéraux (teneur > 1.4%), en fibres, en saveurs et en vitamines B, mais aussi la moins calorique.

  • Croustillant croc'o choc 1.5 kg

    Markal (ϐ2)
    colis de 1
    15.55 à l'unité

  • Coquillettes 1/2 complètes 500 g

    Markal (ϐ2)
    colis de 12
    1.22 à l'unité

    Historique :
    Le terme pâte vient du latin pasta. de même sens. Elles sont probablement
    originaires du V° millénaire avant J-C.. de Chine. Une légende raconte que de son
    retour de voyage en Chine en 1292. Marco Polo en ramena à Venise et leur donna
    une nouvelle notoriété. Les pâtes étaient déjà consommées depuis l’antiquité par les romains et les grecs.
    Ingrédient(s) : Produits obtenus à partir de 100% de semoule de blé dur blanche (Triticum durum).
    Process :
    1. Mélange de semoule de blé et d’eau 2. Extrusion à travers des matrices 3. Séchage
    4. Conditionnement
    Utilisation prévu / Conseils d’utilisation :
    Dans une casserole. porter l’eau salée à ébullition. Plonger les pâtes en pluie en même temps afin qu’elles puissent cuire uniformément ; remuer de temps en temps. Pour la cuisson. vous pouvez la réaliser de 2 manières différentes : à feu doux et couvert ou à feu vif et découvert.
    Pour déterminer le degré de cuisson désiré. une seule méthode : Goûtez-les !
    Entre 7 et 8 minutes selon votre convenance.

  • Petales de ble complet et de riz 250 g

    Markal (ϐ2)
    colis de 6
    2.2 à l'unité

    Blé complet*, riz*, sucre*, sel. *Issu de l’agriculture biologique.

  • Pops de ble soufflé au miel 1 Kg

    Markal (ϐ2)
    colis de 8
    7.11 à l'unité

    Blé dur soufflé* (62,3%), sucre de canne*, sirop de maïs*, miel* (2%). *Issus de l’agriculture biologique

  • Graines de lin brun 1kg

    Markal (ϐ2)
    colis de 20
    3.73 à l'unité

  • Graines de lin dore 1 kg

    Markal (ϐ2)
    colis de 20
    3.82 à l'unité

  • Farine de grand épeautre intégrale 500 g

    Markal (ϐ2)
    colis de 6
    1.95 à l'unité

    Historique :
    Il semble que la préparation de farine grossière contenant le germe et le son aurait
    débuté il y a 75 000 ans. Les grains comestibles étaient grillés puis broyés entre deux
    pierres. Puis, entre cette époque et le début de l'agriculture (soit il y a 10 000 ans),
    l'homme a préparé pour une première fois une pâte à partir de farine de céréale et l'a
    fait cuire sur une pierre chauffée pour donner la première forme de pain.
    L'épeautre apparaît au 5e millénaire av. JC., et peut-être déjà au 6e millénaire, au sud-est
    de la Caspienne. Dès 4700 av. JC., on le retrouve en Moldavie, puis vers 3750 av. JC. en Bulgarie. Il s'agit au début d'impuretés dans des cultures d'engrain ou d'amidonnier, puis de cultures pures d'épeautre. A l'Age du Bronze et du Fer, il est bien établi dans toute l'Europe centrale et du Nord. De nos jours, il fait partie des céréales recherchées par les tenants de l'agriculture biologique et d'une alimentation diététique, et connaît un regain d'intérêt.
    Description :
    La farine de grand épeautre est obtenue par la mouture des grains de grand épeautre du nord (triticum spelta). Sa couleur est blanc crème.
    Les farines sont réglementées par rapport à leur taux de cendre, c’est à dire la quantité de résidus minéraux présents dans la farine après combustion. Plus ce taux augmente, plus la farine est complète et contient une part importante des enveloppes. La farine de grand épeautre blanche correspond à une farine de type 80. Son taux de cendres varie de 0,75 à 0,90%.
    Ingrédient(s) : Farine et issues de grand épeautre du nord biologique
    Process de fabrication : 1. Nettoyage / 2. Triage / 3. Broyage sur cylindres / 4. Calibrage / 5.
    Conditionnement
    Recettes : Des idées de recette sont disponibles sur le site internet www.markal.fr